Nouvelles problématiques phytosanitaires en PACA

Xylella fastidiosa


Xylella fastioda est une bactérie du xylème qui est transmise par des insectes piqueurs suceurs type cicadelle et par les outils de taille non désinfectés.

 

La bactérie transmise à la plante va se développer dans les vaisseaux conducteurs de sève alimentant les organes du végétal, provoquant ainsi des desséchements puis la mort.

 

Il existe plusieurs sous-espèces et souches de cette bactérie, chacune ayant un spectre d’hôtes différents.

Ainsi depuis 2015 en Corse et PACA, c’est la sous espèce multiplex qui a été détectée, différente phénotypement de la sous espèce pauca trouvée en Italie en 2013.

 

En France, Xylella fastidiosa sous espèce multiplex a ainsi été détectée sur différentes espèces végétales, comme des polygalas à feuilles de myrte, des romarins, des myrtes, du Spartium junceum, l’Euryops chrysanthemoides ou certaines lavandes.

La liste des végétaux hôtes est en ligne sur le site de la Commission Européenne : 

http://ec.europa.eu/food/plant/plant_health_biosecurity/legislation/emergency_measures/index_en.htm 

Elle est actualisée en fonction de l’évolution des connaissances, et en particulier des notifications officielles des Etats membres concernés.

Les foyers détectés en PACA sont mis à jour sur le site de la DRAAF PACA :

http://draaf.paca.agriculture.gouv.fr/Actualites-PACA

 

La lutte contre Xylella fastidiosa est règlementée par

-La décision d’exécution 2016/764 et 2015/2417 du 17 décembre 2015 modifiant la décision UE 2015/789 relative à XF

-L’arrêté ministériel du 23 décembre 2015 qui transcrit les dispositions européennes relatives aux mesures visant à éviter l’introduction et la propagation dans l’Union de Xylella fastidiosa

-L’arrêté du 12 janvier 2016 modifiant l’arrêté du 23 décembre 2015 

 

Les mesures de lutte sont les suivantes :

-une zone dite « infectée » de 100m autour des végétaux contaminés , désinsectisation de tous les végétaux et arrachage des végétaux hôtes.

-une zone dite « tampon » de 10 km autour de cette zone infectée, les mouvements de végétaux spécifiés (environ 200 espèces de végétaux à risque) sont libres s’ils restent confinés dans cette zone. 

Un professionnel situé dans la zone tampon et souhaitant vendre des végétaux spécifiés en dehors de cette zone doit mettre en place des mesures de protection et demander une dérogation auprès du SRAL de son département.

 

Une carte interactive de ces zones tampons est disponible en ligne ICI

 

En cas de suspicion, veuillez contacter la FREDON PACA en complétant le formulaire suivant : ICI

 

Une plaquette d’information est disponible ci-jointe

Plan du site    Mentions légales