Arboriculture fruitière

Sharka > Maladie


Le virus de la sharka est un parasite strict : il induit une maladie généralisée et inguérissable qui s’installe dans les tissus de l’arbre. 

 

Il existe 7 souches identifiées dont deux présentes en France : la souche Dideron et la souche Markus qui affectent les abricotiers, les pruniers et les pêchers.

► En savoir + : Les 7 souches du virus.

Le Plum Pox Virus (ou PPV) ne tue pas les arbres et n’infecte ni n’affecte la santé de l’homme. Malgré cela cette maladie constitue une grave menace pour la production de fruits à noyau. 

 

La transmission de la sharka se fait :

 

> Soit par des scions contaminés (greffage, porte greffes ou variété) transmission longue distance par l’homme.
> Soit par des pucerons (inféodés ou non à la culture des Prunus) transmission faible distance à partir de sujets infectés.

Le mode de transmission est non persistant. Le virus est donc transmis de manière passive par le puceron. Le puceron prélève le virus sur une feuille infectée pour le retransmettre, sur le fruit, l’apex, ou la feuille d’un autre individu. Cette piqûre est appelée piqûre d’essai. 

 En savoir + : La dissémination de la sharka

 

 

Le puceron, vecteur passif de la maladie effectuerait, au cours de sa recherche d’alimentation, au moins 25000 visites par an et par arbre. (source INRA)

Informations complémentaires

Plan du site    Mentions légales