Viticulture

Flavescence Dorée > Aménagement de la lutte


L’aménagement de la lutte insecticide n’est envisageable que dans des communes en voie d’assainissement et dans des conditions strictes de surveillance du territoire.

 

En PACA, dans les secteurs du PLO où la maladie est aujourd’hui absente ou maîtrisée, des aménagements de lutte sont mis en place. Les communes ou parties de commune en aménagament de lutte sont révisées annuellement et inscrites dans les arrêtés préfectoraux.

 

Ces aménagements reposent sur l’assainissement rigoureux du vignoble par arrachage des souches malades, et par la mise en place :

 

> D’observations des populations larvaires du vecteur au printemps, coordonnées par la Fredon.

> D’un réseau de piégeage des populations adultes de Scaphoideus titanus.

> De prospections suffisantes du vignoble permettant la mise en évidence des ceps présentant des symptômes.

 

Cet encadrement garantit un environnement assaini, et de faibles populations de cicadelles. Là où les mesures sont correctement appliquées, la flavescence dorée ne progresse pas.

 

Le suivi des populations du vecteur est un moyen efficace d’aide à la décision en termes de protection du vignoble.

Ces assouplissements permettent de concilier le nécessaire développement d’une viticulture durable, respectueuse de la santé des hommes et de l’environnement et la sécurité phytosanitaire du vignoble.

Plan du site    Mentions légales